Communication électronique (FR)

La communication électronique a certainement influencé le style, et a changé certaines choses dans l'échange épistolaire. Il existe de plus en plus souvent dans les mails en français « (Bien) cordialement » ou « Salutations distinguées », même raccourci en « Salutations ». En Allemand, on constate que « Danke & Gruß » remplace sans problème « Mit freundlichem Gruß » ou « Mit freundlichen Grüßen ». Egallement dans les mails italiens ceci a conduit à des salutations moins complexes : il suffit maintenant de terminer par « Cordialmente ».

Le transmettre des données d'adresses électroniques toutefois peut être compliqué. Par exemple, comment dites-vous trait d'union ou arobase dans une autre langue ? Les termes comme ‘at-sign’ ou ‘arobase’ ne produiront pas toujours le résultat appréciable. Savez-vous que l'allègre petit signe connaît toutes sortes de métaphores à l'intérieur de l'Europe ? Ces métaphores vont de trompe d'éléphant à Stroedel. En italien on dit « coquille d'escargot » (la chiocciola) et en flamand on l'appelle la petite queue de singe (apenstaartje). Arobase a été probablement repris de l'ancien espagnol l'arroba, ce qui était la une unité de poids de onze kilos. Le mot « arroba » lui-même provient (comme beaucoup de mots espagnols) en fait de l'arabe.

La langue française et en un certain sens l'espagnol sont plus créatifs pour trouver des formules pour les nouvelles technologies. La plupart des autres langues importent des mots d'emprunt. Cependant, il reste encore des différences qui au début peuvent être difficiles. Par exemple, les traductions propres pour le CCI (l'abréviation de ‘Copie Carbone Invisible’). La plupart des langues utilisent le BCC (‘Blind Carbon Copy’). Seule l'Espagne utilise une autre abréviation pour ‘CCI’; soit ‘CCO’ (‘Con Copia Oculta’).